Comment savoir si l'on doit becher le jardin

 

 

Becher à bon escient :Information et conseils


Bêcher ou ne pas bêcher, voilà une question qui fait débat. Il est vrai que les pratiques changent et maintenant il y a un fossé entre les jardiniers à l’ancienne qui pratique le double bêchage et le jardinier contemporain qui ne retourne pas la terre pour ne pas enfouir les matières organiques.


L'expérience a démontré que tous les domaines du jardin ne sont pas traités de la même manière. Certaines parties doivent être bêchées alors que d’autre non. Pour toutes les parties du jardin qui ont été paillé avec un dépôt de déchets au sol les plantes sont exemptes de chiendent.

Dans le jardin, la terre qui a été modifiée est devenue riche et friable et ne nécessite que le binage. Les plantes sont laissées sur le sol pendant l'hiver et se décompose lentement. Par contre pour les lits des vivaces les mauvaises herbes se développent et le sol devient compact car il n'est pas travaillé.

Il est alors nécessaire de bêcher le sol en profondeur afin d'aérer et de se débarrasser des mauvaises herbes tenaces.


Quant à l’utilisation de bâches elles ont prouvé toute leur efficacité. Elles permettent de conserver l’humidité du sol l’été et évitent les mauvaises herbes.